Transformation du système de soins de santé

Les patients candidats à une chirurgie de la hanche et du genou passent avant tout avec des procédures fondées sur la qualité au Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay

« J'ai retrouvé ma mobilité et ma vie, et c'est vous qui êtes à l'origine de tout cela ». Une patiente reconnaissante a récemment fait part de ce sentiment dans une carte de remerciements envoyée à Caroline Fanti, physiothérapeute en chef du programme de chirurgie de la hanche et du genou au Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay. La patiente, que Mme Fanti a vue il y a deux ans, s'émerveille toujours d'avoir été évaluée par la physiothérapeute en pratique avancée et d'avoir rencontré un chirurgien le même jour. « Vous êtes une femme très attentionnée qui a facilité un changement essentiel et positif dans ma vie », conclut le mot de la patiente.

Les patients ont été les principaux bénéficiaires d'une approche mise en Å“uvre par l'hôpital de Thunder Bay au cours des dernières années afin de rationaliser le programme de chirurgie de remplacement de la hanche et du genou. « Il s'est vraiment agi de responsabiliser les patients », explique le docteur David Puskas, chef du département de chirurgie orthopédique. « Le message consiste à dire : vous n'êtes pas malade. Vous êtes quelqu'un qui va bien et qui a eu une reconstruction ».

Les résultats des efforts de l'hôpital? Une augmentation de 54 pour cent du nombre de patients qui reçoivent leur congé et rentrent directement chez eux après une chirurgie de la hanche ou du genou au cours du troisième trimestre de l'exercice 2013-2014, comparé au même trimestre de 2010-2011 – 89,5 pour cent contre 58,2 pour cent. La durée du séjour en hôpital de ces patients a également diminué pendant la même période, en passant de 4,6 à 3,75 jours en moyenne.

La directrice de l'hôpital, la Dre Rhonda Crocker Ellacott, est rassurée quand elle voit que les cibles et les points de référence suivis par l'hôpital se retrouvent également dans le Primary Hip and Knee Replacement QBP Clinical Handbook (en anglais seulement) du ministère de la Santé et des Soins de longue durée.

« Nous estimons que nous avons de bons résultats au quotidien, et avoir une norme de pratique exemplaire en matière de soins contribue à renforcer le travail que nous faisons », déclare la Dre Ellacott.

Le Centre régional d'évaluation des articulations de l'hôpital – mis sur pied il y a un certain nombre d'années – offre un service d'admission centralisé aux patients candidats à une chirurgie de la hanche et du genou dans tout le Nord-Ouest de l'Ontario, et a fait diminuer l'attente pour obtenir des aiguillages, attente qui est passée de neuf mois environ à un maximum de six semaines. Un pourcentage important de patients de l'hôpital fait des déplacements de plusieurs heures pour se rendre au Centre, où une physiothérapeute leur fait passer une évaluation initiale. S'ils sont candidats à une chirurgie, ils peuvent être examinés le même jour par un chirurgien. Cela présente un avantage pour les patients qui habitent à une grande distance. Les patients peuvent avoir leur remplacement de la hanche ou du genou en deux à trois mois au lieu de 18 mois à deux ans. La nature multidisciplinaire du centre d'évaluation, où toute une gamme d'intervenantes et d'intervenants professionnels travaille en collaboration, donne le ton aux efforts que l'équipe de l'hôpital fait continuellement en vue d'améliorer les résultats pour les patients candidats à une chirurgie de la hanche et du genou.

En janvier 2012, l'hôpital a entrepris d'accroître l'uniformité du cheminement clinique de ces patients. « Nous avons vu la nécessité de rationaliser afin de veiller à ce qu'il y ait un modèle clinique uniforme. Auparavant, il existait différents volets, et il n'y avait pas un ensemble de critères clairs pour les patients qui recevaient leur congé pour se rendre dans un établissement de réadaptation au lieu d'aller directement chez eux », déclare Crystal Edwards, chef de l'unité de chirurgie 3A qui s'occupe des patients candidats à une chirurgie de remplacement de la hanche et du genou.

Une bonne communication pendant toute la durée du cheminement des patients est une pratique exemplaire clé que l'hôpital a adoptée.

« Préparer les patients grâce à des cours auxquels ils assistent avant leur opération, et veiller à ce qu'ils sachent à quoi s'attendre dès le début, a permis d'obtenir de meilleurs résultats en donnant leur congé aux patients pour aller directement chez eux et en raccourcissant la durée de leur séjour, déclare la Dre Ellacott. L'approche est très collaborative. Les chirurgiens travaillent en étroite collaboration avec les physiothérapeutes, et nous faisons davantage participer à leurs soins les patients et leur famille. » 

Les changements dans l'approche adoptée par l'hôpital ont aussi eu une incidence positive en rapprochant les membres de l'équipe. « Tout le monde est sur la même longueur d'onde. L'équipe a été responsabilisée. Une ou un physiothérapeute peut approcher une chirurgienne ou un chirurgien et faire des recommandations. Nous avons tissé des liens de confiance », explique Ron Turner, directeur des services de chirurgie et de soins ambulatoires.

Pour en savoir plus

Communiquer avec la Ligne Info de ServiceOntario au 1 800 268-1154 (Appels sans frais)
À Toronto, faites le 416-314-5518
ATS : 1 800 387-5559.
À Toronto, ATS 416-327-4282
Heures d'ouverture : lundi au vendredi de 8 h 30 - 17 h