Transformation du système de soins de santé

Améliorer l'expérience des patients en se concentrant sur le rétablissement du début à la fin

D'avant l'intervention et jusqu'après celle-ci, le Centre régional de santé Southlake se consacre à favoriser le rétablissement rapide des patients candidats à une chirurgie de la hanche et du genou.

Les patients fréquentent une « école de la hanche et du genou » quelques semaines avant leur intervention chirurgicale; ils y rencontrent les personnes suivantes : physiothérapeute, infirmière ou infirmier, ergothérapeute et d'autres professionnels de la santé, afin de comprendre pleinement le parcours à effectuer. Ils apprennent à quoi s'attendre avant et après la chirurgie, on leur montre des exercices pour les aider à se rétablir, et on leur parle d'équipement pour leur offrir un soutien chez eux. Southlake est en train de mettre son école en ligne afin que les patients qui ne peuvent pas y assister en personne y aient accès.

« Nous encourageons les membres des familles à participer, afin qu'ils puissent encadrer la personne, défendre ses intérêts, et l'aider à se rétablir », a dit Dayton Dysart, physiothérapeute qui anime les séances.

Leslee Beatty, chef de l'unité musculosquelettique de l'établissement, dit qu'il est essentiel pour son équipe pluridisciplinaire de se consacrer au soutien des patients pour qu'ils retournent chez eux le plus rapidement possible. On a réorganisé le planning du personnel pour veiller à ce que des physiothérapeutes travaillent les fins de semaine, en évitant des retards dans le rétablissement des patients dont l'intervention chirurgicale a lieu tard dans la semaine.

« Les membres de l'équipe suivent un plan de soins. Nous sommes bien intégrés et nous faisons tout pour favoriser un congé au bon moment pour le patient, a déclaré Mme Beatty. Dès l'arrivée sur les lieux, la planification du congé a déjà commencé, » a ajouté Elizabeth Birch, infirmière en planification des congés.

« L'équipe tout entière, et pas seulement la ou le physiothérapeute, se consacre à rendre les patients ambulatoires dès le premier jour - même s'il s'agit de les faire s'asseoir dans leur lit, » a indiqué Dayton Dysart.

Entre les premier et quatrième trimestres de l'exercice financier 2012/2013, les durées des séjours des patients ayant une chirurgie de la hanche et du genou ont diminué de 5,4 à 3,4 jours, et le pourcentage de patients qui sont retournés directement chez eux est passé de :

  • 72 pour cent à 88,9 pour cent pour les patients ayant un remplacement de la hanche;
  • De 81,9 pour cent à 92,3 pour cent pour les patients ayant un remplacement du genou.

Ces améliorations ont été réalisées sans changements importants dans les réadmissions ni complications de cicatrisation des plaies.

Les objectifs de la Réforme du financement du système de santé ont conduit Southlake à se mettre délibérément la barre très haut pour améliorer les résultats escomptés pour ses patients candidats à une chirurgie de la hanche et du genou, tout en augmentant son efficacité dans la prestation des soins, a déclaré Barb Steed, directrice de la chirurgie à Southlake.

Pour réaliser un changement important, les dirigeants de l'hôpital ont recherché l'adhésion d'un échantillon représentatif de professionnels de la santé - tant dans l'institution qu'à l'extérieur.

« Nous avons commencé à discuter en encourageant le partage d'idées. Rien n'était exclu, » a dit le docteur Tom Bertoia, chirurgien orthopédiste. Le dialogue a pris de l'ampleur et a inclus d'autres hôpitaux du Réseau local d'intégration des services de santé du Centre (RLISS du Centre).

« Nous avons examiné les variances des durées de séjour des patients de nos cinq chirurgiens, et ensuite de plus de 20 chirurgiens d'autres hôpitaux. Nous avions un grand groupe dans lequel puiser pour nous montrer comment nous pourrions faire les choses plus efficacement, » a dit le docteur Bertoia.

Nombre de cliniciennes et cliniciens ont été interloqués quand un hôpital a proposé de réduire la durée de séjour des patients candidats à une chirurgie de remplacement de la hanche et du genou d'une moyenne de cinq jours à juste trois jours - soit moins que l'objectif provincial de 4,4 jours. « Cela avait l'air d'un objectif difficile, mais c'est devenu un défi de tout le Réseau local d'intégration des services de santé du Centre que tout le monde a relevé, » a déclaré le docteur Bertoia.

Southlake a fixé des objectifs clairs pour réduire la durée du séjour de ses patients candidats à une chirurgie de la hanche et du genou, et pour accroître le pourcentage de ceux qui retournaient directement chez eux. « Nous avons apporté dans toute l'organisation de nombreux changements qui ont favorisé le rétablissement des patients, et qui se sont traduits par une réduction de la durée du séjour, » a dit Barb Steed.

« Établir les attentes des patients dès le départ est essentiel. Le message doit commencer dans le bureau du chirurgien, a expliqué Barb Steed. Il est important de donner aux patients l'assurance que retourner chez soi ne présente désormais aucun risque. »

Le fait que l'équipe de Southlake se consacre à l'accélération du rétablissement des patients a permis à Alice Showers, 73 ans, de quitter l'hôpital un dimanche matin après avoir eu sa chirurgie de remplacement du genou un jeudi. « Je n'ai ressenti aucune douleur. Je marchais avec un déambulateur dès le premier matin, » a déclaré Mme Showers.

Une semaine après son congé, Mme Showers est revenue pour une évaluation de son genou, et elle a suivi ensuite un cours de physiothérapie pour patients externes à l'hôpital. « Je marche environ 40 minutes maintenant. Tout progresse bien. Cela a été une expérience extrêmement positive, » a-t-elle dit.

Pour en savoir plus

Communiquer avec la Ligne Info de ServiceOntario au 1 800 268-1154 (Appels sans frais)
À Toronto, faites le 416-314-5518
ATS : 1 800 387-5559.
À Toronto, ATS 416-327-4282
Heures d'ouverture : lundi au vendredi de 8 h 30 - 17 h