Imprimer

L'excellence des soins pour tous

Le programme ARTIC - Adopting Research to Improve Care

Défi en matière de santé

Sur le plan de l’excellence et de l’innovation, le système de santé de l’Ontario compte de nombreux exemples. Toutefois, il est souvent délicat d’intégrer rapidement et correctement ces innovations en ce qui concerne la prestation de soins dans l’ensemble du système.

Les pratiques exemplaires sont mises en commun au sein des établissements et des professions, et parfois dans un créneau de soins spécifique. Toutefois, le système de santé de la province n’a pas entièrement optimisé sa capacité à convertir les résultats de la recherche dans la pratique, pour que ces innovations bénéficient pleinement aux patients et contribuent à améliorer la qualité des soins.

Mise en oeuvre de vrais changements

Le Council of Academic Hospitals of Ontario (CAHO) a lancé une mission visant à établir une approche systématique pour que les résultats de la recherche soient utilisés efficacement au chevet du patient. En 2010, CAHO a dévoilé son programme « Adopting Research to Improve Care » (ARTIC).

Le programme ARTIC consiste à transférer les résultats de la recherche d’un établissement à l’ensemble de la communauté CAHO, afin de susciter des améliorations sur le plan de la qualité qui bénéficient à l’ensemble du système. En utilisant la communauté CAHO comme terrain d’essai et en tirant parti de son expérience collective, le groupe espère :


 « Le programme ARTIC du CAHO est axé sur la collaboration et entend optimiser l’utilisation de données probantes pour orienter les décisions relatives à la prestation de soins », explique Karen Michell, directrice générale du CAHO. « Plus important encore, il s’agit d’améliorer la qualité des soins que les patients reçoivent. »

Le CAHO a lancé deux projets ARTIC depuis la création de ce programme.

Règle canadienne concernant la radiographie de la colonne cervicale (CCR) : améliorer les temps d’attente en salle d’urgence

Chaque année, les salles d’urgence du Canada traitent 1,3 million de patients qui ont subi un traumatisme à la suite d’une chute ou d’un accident de la route, et qui risquent de présenter une blessure au niveau de la colonne cervicale. De fait, moins de 1 pour cent de ces patients présentent une fracture de la colonne cervicale. Pourtant, par mesure de précaution, la majorité d’entre eux restent immobilisés pendant des heures en salle d’urgence jusqu’à ce qu’ils soient évalués par un médecin et qu’une radiographie soit réalisée.

L’immobilisation prolongée est souvent superflue; de plus, elle crée un inconfort pour le patient et représente un fardeau sur le plan des temps d’attente en salle d’urgence. Des chercheurs de L’Hôpital d’Ottawa ont donc mis au point une règle pour guider la prise de décision clinique, à savoir la Règle canadienne concernant la radiographie de la colonne cervicale, qui permet aux médecins d’écarter le risque de lésion de la colonne cervicale sans recourir à une radiographie.

Le projet ARTIC optimisera l’adoption de cette règle en faisant appel à des équipes interprofessionnelles, permettant ainsi à un personnel infirmier spécialement formé d’évaluer les patients à l’aide de la Règle canadienne concernant la radiographie de la colonne cervicale. Cela contribuera potentiellement à la réduction des temps d’attente en salle d’urgence et à l’amélioration de la satisfaction des patients, puisqu’il sera possible de savoir rapidement et efficacement si un patient doit être immobilisé ou non.

HandyAudit™ mesurer et améliorer l’adhésion aux protocoles d’hygiène des mains

Le HandyAudit™ est un appareil portatif, conçu par les chercheurs de l’Institut de réadaptation de Toronto pour enregistrer les actes pertinents effectués par un fournisseur de soins au chevet d’un patient. Les données recueillies par l’appareil peuvent être analysées à l’aide d’une gamme de lignes directrices.

Le HandyAudit™ est une façon efficace de contrôler le respect des mesures relatives à l’hygiène des mains au sein des hôpitaux et de réaliser un suivi en la matière. L’hygiène des mains est l’un des indicateurs de sécurité des patients pour lesquels les hôpitaux ontariens sont tenus d’établir des rapports publics depuis 2008. Cet appareil innovant permet d’éliminer le recours à des vérificateurs chargés d’évaluer l’adhésion aux protocoles d’hygiène des mains, ne nécessite pas de transcrire manuellement les résultats obtenus et simplifie le processus de surveillance et d’établissement de rapports.

Le programme ARTIC encourage l’adoption de HandyAudit™, qui devrait permettre de réduire les coûts et d’améliorer la fiabilité des vérifications obligatoires portant sur l’hygiène des mains.

À l’avenir, le CAHO poursuivra sa collaboration avec ses partenaires avec en ligne de mire l’élaboration de projets ARTIC s’accordant avec les priorités et les défis continuels liés à la qualité des soins et au système de santé.

Des soins de meilleure qualité et viables

Le programme ARTIC du CAHO s’appuie sur un réseau constitué de partisans de la première heure du recours aux données probantes les plus concluantes, et qui promeuvent l’exploitation de ces données à l’échelle du système de santé. Pour cette raison, le programme ARTIC du CAHO peut devenir un rouage essentiel pour la prestation de soins de meilleure qualité.

Le programme ARTIC peut contribuer à la création et au maintien d’un parcours de mise en œuvre systématique, propice à l’adoption de soins fondés sur les données probantes bénéficiant à l’ensemble de la population ontarienne.

En savoir plus sur la Règle canadienne concernant la radiographie de la colonne cervicale et sur l’instrument HandyAudit™ (en anglais seulement).

Des soins de meilleure qualité et viables :
Vivian Leong
Policy Advisor
Council of Academic Hospitals of Ontario
Tel: (416) 205-1435
Courriel : vleong@caho-hospitals.com

Pour en savoir plus

Communiquer avec la Ligne Info de ServiceOntario au 1 866 532-3161
À Toronto, faites le 416-314-5518
ATS : 1 800 387-5559. À Toronto, ATS 416-327-4282
Heures d'ouverture : 8 h 30 - 17 h