Annonces du ministère

Mise à jour : Intégration du système de santé

3 février 2017

À tous les collègues,

Nous avons le plaisir de vous présenter cette mise à jour sur les travaux réalisés en vertu de la Loi de 2016 donnant la priorité aux patients. Vous pourrez également trouver cette mise à jour archivée en cliquant sur ce lien. Vous souhaitez peut-être aussi consulter les réponses de la foire aux questions que vous trouverez sous ce lien.

Vous pouvez compter sur des courriels comme celui-ci qui constitue une source continue d'information et de mises à jour, et que vous pouvez transmettre à des membres du personnel, des intervenants locaux, ainsi qu’à d’autres intervenants et collègues.

Sous-régions des RLISS

L'Ontario compte une population de près de 14 millions de personnes réparties sur un vaste territoire et provenant de tous les milieux. Alors que la province continue de mettre l’accent sur la transformation du secteur des soins de santé, une nouvelle priorité consiste à s'assurer que la planification des soins de santé repose sur des mécanismes qui doivent tenir compte des différents besoins géographiques, humains et démographiques dans le but d'offrir des soins de qualité de manière efficace et adéquate.

Les sous-régions des RLISS assurent la planification locale et deviendront le point de mire qui nous permettra de mieux planifier notre système de santé, d'accroître son rendement et d'assurer l'intégration des services. Les sous-régions existent de manière officieuse dans les RLISS depuis plusieurs années et sont en voie d’être officialisées. Elles représenteront un moyen de procéder à des améliorations et à des innovations locales dans un but commun qui consiste à améliorer l'expérience du patient.

La raison d'être des sous-régions repose sur un ensemble important de recherches, d'expériences et de conseils. La taille de la population au sein des RLISS est comprise entre un et deux millions de résidents environ, même si leur création a permis d'axer davantage la planification et l'amélioration des soins de santé sur les besoins de la communauté, nous savons qu'une diversité considérable subsiste toujours à l'intérieur des frontières des RLISS. Dans le RLISS du nord-est, par exemple, les besoins des gens vivant dans la sous-région sur les côtes des baies de James et d'Hudson, dont la population atteint 7 100 habitants, diffèrent considérablement de ceux des habitants dans la sous-région de Sudbury-Manitoulin-Parry Sound qui compte une population de 229 900 habitants.

Cartes de la sous-région du RLISS du nord-est

Cartes  de la sous-région du RLISS du nord-est

Nous savons également, grâce à notre initiative des Maillons santé, qu'en concentrant nos efforts d'amélioration des soins de santé à plus petite échelle, il devient possible de mieux identifier les besoins en santé de la population, de favoriser un engagement accru de la part des patients et des membres de leurs familles et d'améliorer la collaboration entre des fournisseurs qui font partie du cercle des soignants. De plus, le Comité consultatif d'experts sur les soins de santé primaires en Ontario a recommandé qu'on réduise la taille des régions géographiques dans le but de structurer notre secteur des soins primaires autour des besoins des populations.

Les sous-régions ne constituent pas un niveau additionnel de bureaucratie. Il s'agit simplement d'une meilleure façon pour les RLISS de planifier et d'améliorer les services de santé de manière à mieux répondre aux besoins des différentes communautés de la province.

Pour chaque région, le RLISS garantira qu'on puisse compter sur une personne responsable qui dirige les fonctions administratives, comme la planification, et sur un responsable des soins cliniques, tels un médecin ou une infirmière praticienne qui dispensent déjà des soins primaires dans la communauté et qui feront profiter le RLISS de leur expertise sur le plan clinique. Le responsable des soins cliniques collaborera avec les autres médecins locaux ainsi qu'avec les fournisseurs de soins de santé pour alimenter ainsi le processus de planification du RLISS et contribuer à assurer que les fournisseurs de services de santé réagissent aux tendances et répondent aux besoins cliniques locaux. Le volet de la planification par sous-région nous aidera également à améliorer l'équité des services de santé en nous permettant de nous attaquer, par exemple, au problème des communautés où l'on constate peut-être à l'heure actuelle des taux plus élevés de maladies chroniques et une difficulté d'accès aux ressources en santé.

Les sous-régions du RLISS ne signifient aucunement que les gens devront modifier leur façon de se prévaloir des soins. Ceux-ci n'auront pas à trouver un nouveau fournisseur de soins primaires, à choisir un autre hôpital ou à procéder différemment pour obtenir des soins à domicile ou des services de santé communautaires. En fait, les sous-régions du RLISS reposent en partie sur les modèles de soins actuels et non sur la création de nouveaux modèles.

Les RLISS en sont arrivés à ce besoin de créer des sous-régions, alors que leurs responsables ont passé l'été et l'automne à consulter les patients, les familles, les fournisseurs et les autres partenaires communautaires à l'échelle locale. Le ministère a également consulté nos partenaires autochtones, les intervenants francophones, le secteur municipal et d'autres instances. Partant du résultat de ces consultations et d'un examen des modèles de soins déjà existants, chaque RLISS a recommandé la création de 4 à 7 sous-régions. On dénombre en tout 76 sous-régions et ce nombre reflète la diversité de l'Ontario et de ses besoins locaux. La population médiane des sous-régions des RLISS compte tout près de 140 000 habitants, alors que chaque sous-région du réseau possède habituellement au moins un hôpital de soins de courte durée, en moyenne 150 pratiques de soins primaires, ainsi que des fournisseurs de soins à domicile et de services de soins communautaires. Nous pouvons constater qu'au fur et à mesure que nous acquérons de l'expérience, l'aspect géographique des sous-régions des RLISS évolue avec le temps, alors que ces réseaux continuent d'impliquer leurs communautés et que les efforts d'amélioration portent leurs fruits.


Nombre et taille des sous-régions en Ontario

Nombre et taille des sous-régions en Ontario

Quelle sera la suite? L'officialisation des sous-régions constitue la plate-forme qui servira de pierre angulaire aux améliorations de notre système. Du point de vue de la planification, les RLISS et les partenaires peuvent s'attendre à une analyse locale détaillée de la santé de la population, des habitudes en matière d'utilisation des services, des aspects en lien avec la capacité, ainsi que d'autres points de données. Du point de vue de l'amélioration et de l'intégration, les sous-régions représenteront le point de mire de l'innovation locale alors qu'elles s'efforceront principalement d'améliorer les liens entre les soins primaires et l'accès aux spécialistes ou les mesures visant à s'assurer que les nouveaux arrivants bénéficient des soins dont ils ont besoin.

Nous vous invitons à consulter les sites Web des RLISS pour connaître les sous-régions. Nous vous encourageons à donner votre opinion sur la façon dont nous pouvons exploiter ces nouvelles divisions géographiques pour mettre le patient au premier plan.

Patients First Act, 2016: Implementation Milestones

D'autres mises à jour suivront

Vous pouvez vous attendre à recevoir régulièrement des mises à jour comme celle-ci au fur et à mesure que nous progressons.

De plus, nous vous parlerons bientôt de notre prochain webinaire qui doit avoir lieu en février. Celui-ci représentera pour nous une autre occasion de vous présenter des mises à jour et pour vous, de nous poser vos questions.

Enfin, si vous avez des questions ou des commentaires, faites-nous parvenir un courriel à l'adresse patientsfirst@ontario.ca. Pour vous inscrire à notre liste d’envoi par courriel, écrivez-nous à l’adresse patientsfirst@ontario.ca

 

Pour en savoir plus
Courriel : patientsfirst@ontario.ca